méthodologie prise de notes

Memorya jeu documentaire scientifique sur la mémoire

Comment mémoriser rapidement ses cours en CAPEPS

Aujourd’hui, je vous invite à suivre l’histoire de John, un étudiant motivé. À deux mois de son concours, il a eu besoin d’aide “mémoire” pour devenir professeur d’E.P.S. (Éducation Physique et Sportive).
Professeur EPS thumb
Le coureur (source : sport-image)
“Je suis en Master 2 enseignement et je passe le concours du CAPEPS fin Novembre pour devenir professeur d’EPS. Bien sûr, je ne pars pas de rien et j’ai déjà assimilé des choses mais lors d’un concours, il faut assimiler un peu plus que les autres.”
“Je ne suis pas un étudiant brillant mais j’ai toujours beaucoup travaillé…
…pour retenir les définitions, cela me prend beaucoup de temps, et une grande énergie or le gain de temps est important lors de la préparation à un concours.”
John doit mobiliser des concepts clés tels que motivation, plaisir, estime de soi, évaluation, feedbacks… Autant de concepts auxquels il faut associer des expériences datés, des auteurs, des références..

Voici les soucis de John :

"Je rencontre des difficultés pour retenir un certains nombre de définitions de mots comportant différentes dimensions. Pour retenir différentes définitions, j’utilise l’association en jouant sur le nom de l’auteur. Mais il est plus difficile d’associer les dates et les titres des livres avec citation. Lorsque la citation est longue, cela est également plus difficile.
J’ai également des difficultés à retenir des contenus, finalités des textes officiels qui peuvent être proches d’un texte à l’autre. Ce serait plutôt des difficultés à les faire "revenir, jaillir" rapidement et sans hésitation et ce, malgré le temps passé à les apprendre."
John, la plupart de mes étudiants, quel que soit l’âge et le domaine étudié, rencontrent toujours ce genre de difficultés, voici une trame (modèle de base) que je leur propose :

A - Tri et Classement des informations par sujet ou catégorie choisie

gestionnairefichiersicone5995128 thumb
C’est la partie lecture “active”, le tri des informations, sélectionner les ressources clés (expressions et mots essentiels) utiles à l’apprentissage pour rappeler le contenu étudié ;
=> John, comme tu l’as souligné dans ta demande, mettre à plat (lister sur papier) les différents éléments que tu dois absolument mémoriser. Ici avec un ordre personnalisé :
  • des concepts (clés) qui seraient les éléments de base (classement) ;
  • des auteurs ;
  • des titres d’ouvrages… ;
  • des dates et leurs contenus ;
  • des citations ;
  • des évènements (expériences), liés aux dates ;
  • des références sur les contenus ;
  • des finalités sur différents textes officiels…
Tu pourras adapter et faire cela comme tu le souhaites. Cependant, ne jamais oublier que tes propres représentations seront toujours les meilleures, du moment qu’elles soient sensées et bien organisées pour un objectif précis.

B - Maîtrise des techniques et méthodes à utiliser…

looknfeelicone3921128 thumb
ici, des codes spécifiques pour chaque système
Malgré la puissance et l’efficacité des techniques lorsqu’elles sont maîtrisées et utilisées… cela peut paraître complexe, au premier abord.

Procéder par étape, expérimenter et tester judicieusement !

Avec des méthodes et des objectifs mesurés, petit à petit tu te rendras compte par toi-même de leur puissance… Un peu d’effort et de la persévérance pour beaucoup de réussites tel le célèbre dicton :
« Ce n’est qu’en forgeant que l’on devient forgeron »

Comme tu es prêt à t’investir, continuons ensemble !

=> 1 les concepts (clés),

Avant tout encodage pour ancrer la mémorisation, ranger les ressources dans des armoires différentes. Tu dois vraiment clarifier chaque concept rencontré (les comprendre, leur donner du sens) et leur associer une couleur pour le sur-lignage sur le document (à étudier). Y rajouter une image clé pour classer l’information sur fiche (ou autre support)… dans cette catégorie (un sac de ressources spécifiques à disposition !).
Cependant : ATTENTION utiliser une image clé (une fois seulement) par élément visé, sinon il y aura des risques de confusions.
Donc, créer des armoires mentales (catégories, sujets) si et seulement si elles sont nécessaires et facilitatrices pour toi.

Exemple pour la création d’une armoire "ressources"

Cours
Cours "Motivation" et Visualisation Mentale
ici avec l’un des concepts cités : la Motivation (Module compris dans l'initiation à la visualisation).
  • la couleur qui te motive le plus (pour moi c’est le Jaune)
  • image clé "support" (armoire) pour cette catégorie (pour moi c’est un Soleil qui dit OK !)
Concevoir une fiche ou plusieurs, où tu classerais tous les éléments rattachés à ce concept “Motivation”. Tu pourras la transformer (finaliser), ensuite, en carte mentale pour la mémorisation et la répétition (l’entraînement accéléré…visuel mental).

=> 2 les auteurs

clmentines thumb
Crédit flickr par source
Prenons l’exemple suivant : Clément, l’identité de l’EP au 20e siècle, 1993. Comme tu l’as expliqué, c’est effectivement utiliser l’association en jouant sur le nom de l’auteur, exemple :
  • Clément (au niveau de la sonorité associé au visuel mental : une clémentine
ou bien associer à la représentation mentale d’un ami, un proche avec ce prénom comme nom à mémoriser. Mais parfois cela n’est pas si simple, pour des noms complexes…
Exemple : J. Marsenach (que tu connais John) dans ce cas, tu n’as qu’à procéder par découpage du nom en plusieurs images clés (suivant les syllabes ou autre selon ton inspiration…) : Mars/enach
=> À partir de mes représentations ce serait Mars : la barre chocolatée mis sur un piédestal comme un Énarque
Souviens-toi tes représentations, tes découpages seront toujours les meilleurs ainsi que les premiers suggérés dans ta tête.

=> 3 les titres d’ouvrages

Pour le même exemple : Clément, l’identité de l’EP au 20e siècle, 1993.
Carte_Identité_EP
Carte_Identité_EP
Toujours la même technique d’encodage : transformer en image clé soit une carte d’identité.
Je te crée là, une image pour le blog. Mais cela se réalise plus vite dans la tête, c’est un modèle (voire plus tard pour une carte mentale).

De simples dessins (esquisses colorées) suffisent largement à forger une représentation mentale concrète.

=> 4 les dates

(Seulement les chiffres… pour l’instant)
Le même exemple : Clément, l’identité de l’EP au 20e siècle, 1993. Le 20e siècle n’est pas nécessaire à mémoriser de part sa logique par rapport à la date qui suit.
Ici, pas tu n’as pas le choix, il est impératif d’avoir un code spécifique pour les chiffres, tel celui proposé. Tu vas très vite t’y habituer car assez simple, pour sa création.
Voici l’un des systèmes les plus célèbres la table de rappel :
Les correspondances entre les nombres et ces consonnes avaient été calculés en fonction de leurs fréquences respectives. Par exemple le son S ou Z très fréquent correspondait au 0 lui aussi très fréquent dans les nombres. On était ainsi arrivé à la répartition suivante (uniquement basé sur le son des consonnes prononcées) :
S, SS, Z, ç correspondait au chiffre 0 - D, T correspondait au chiffre 1 - N (NN) ou Gn correspondait au chiffre 2 - M (MM) correspondait au chiffre 3 - R (RR) correspondait au chiffre 4 - L, LL correspondait au chiffre 5 - Ch, J sons doux correspondait au chiffre 6 - Q, K, Gu, C sons dur correspondait au chiffre 7 - F (FF) ou V correspondait au chiffre 8 - P (PP), B correspondait au chiffre 9.
Les voyelles ne sont pas prises en compte, seules les consonnes prononcées (entendues). Revenons à ton exemple : Encodage de la date à retenir soit 1993 = D/T, B/P, B/P, M A partir de ce codage, trouver un ou deux mots “images clés” les plus associés à l’Éducation Physique. Les premiers qui me viennent sont !
TuBa (de plongée) et PoMMe1  9                              9      3
Reste à créer l’association (loufoque, grande, en couleur et dynamique) titre et date
l’identité de l’EP (au 20e siècle), 1993
Carte_Identité_EP
Carte_Identité_EP
Tuba
Tuba
pomme
pomme
Une carte d’identité EP qui, part son souffle olympique, dans un Tuba (de plongée), produit des Pommes en guise de bulles. (L’imagerie mentale retient les 3 images clés, le reste c’est du blabla pour créer l’histoire). [Source du Tuba : photo d’Alex Anlicker sur wikipedia]

=>5 les contenus

Enfin, tu me précises :
“J’ai également des difficultés à retenir des contenus, finalités des textes officiels qui peuvent être proches d’un texte à l’autre. Ce serait plutôt des difficultés à les faire « revenir », « jaillir » rapidement et sans hésitation et ce, malgré le temps passé à les apprendre.”
Le jeu consiste à trouver les bons éléments clés (différents) au niveau représentation mentale. Attention, ceux correspondant aux finalités citées (il y a toujours une différence, sinon ce serait le même texte officiel).
Lorsque c’est compris et que la représentation est saisie, alors les encodages et associations peuvent commencer.
Alors à tes copies, surligneurs, crayons et papier ! C’est ici le plus gros travail à réaliser avec l’encodage. Cela deviendra vite une deuxième nature, un réflexe avec l’expérience.
  • citations ;
  • des évènements (expériences), liés aux dates ;
  • des références sur les contenus ;
  • des finalités des différents textes officiels…
Les explications sont toujours plus longues que la mise en pratique...
Lors de la mémorisation d’éléments de contenu, c’est avant tout travailler en sous-parties… comprendre l’idée générale de celle-ci (saynète), créer des représentations personnelles fortes.
Soit un travail par paragraphe, soit par idée, c’est à toi de voir les scénarios possibles pour réaliser ton film complet. (Une feuille ou carnet à côté pour réaliser les images clés (avec les expressions ou mots essentiels).
Si je peux me permettre un conseil : même si, apparemment, cela semble plus long. Lors de ta première lecture de paragraphes ou groupes « idées », contente-toi de surligner en fonction de tes représentations (quitte à mettre des signes sur des passages non compris).
Ce n’est que lors de la deuxième voire troisième lecture de ces parties essentielles que tu procèdes à la réalisation de l’encodage et la création de saynètes.
Pour chaque idée, des saynètes assez courtes. Si tu a remarqué, dans les films, pour conserver l’attention et la concentration du spectateur, les scènes changent souvent (décors etc.) entre 7 et 15 secondes.
John, reprenons ton exemple :
« Production cohérente entre les finalités, objectifs et moyens pour être théoriquement ou politiquement acceptable et généralisable dans le domaine de l’EP scolaire. » - Clément l’identité de l’EP au 20e siècle. 1993
=> Tous les éléments ne sont pas nécessaire pour créer l’imagerie mentale (dans un texte plus de 80% des mots sont inutiles à la compréhension - entraînant les représentations mentales).
Voici l’histoire (non écrite mais orale) qui peut être tirée de cette saynète servant d’appui au de rappel.
=> Imagine une chaîne de Production (usine quelconque) où chaque personne pense à la Finalité de leur création (ce que ce sera), les Objectifs d’utilité et les Moyens mis en œuvre pour réussir et être accepter (sous entendu, pour toi, théoriquement, politiquement et généralisable en EPS).
=> Une production acceptée pour obtenir sa Carte d’Identité EP, soufflant dans un Tuba d’où sortent des Pommes bien rouges.
La Saynète
Elle pourrait servir de carte mentale pour réviser… à la main, c’est plus rapide, cela prendrait trop de temps… pour expliquer c’est par contre nécessaire (un bon visuel).
NE PAS OUBLIER L’ORGANISATION DES RÉPÉTITIONS (La Stratégie R)
Pour terminer, tu me dis ceci :
“…Ce serait plutôt des difficultés à les faire « revenir », « jaillir » rapidement et sans hésitation et ce, malgré le temps passé à les apprendre.”
Expérimente et la réponse à ton problème jaillira comme l’eau d’une source. Le fait de comprendre, de réaliser une image mentale correcte, concrète dans sa tête suffit à la faire jaillir instantanément comme un interrupteur allume la lumière.
Revoir mes 7 Stratégies C.E.R.V.E.A.U. (7 Fiches offertes sur le Blog)
Voici John, n’hésite pas à m’écrire s’il y a des choses à préciser, à éclaircir. Et vous aussi, lecteurs fidèles, j'attends vos questions personnelles... Merci encore pour vos commentaires ci-dessous.
Tout de bon pour vous tous !

Ces articles pourraient vous intéresser !

Pourtant "des milliers de personnes ont ces merveilleuses clés en leur possession mais ne les découvrent jamais!" Le cerveau et les chaines d’une prison virtuelle. Celles-ci créées par vos habitudes,vos croyances, vos représentations, …

J’aimerais vous présenter Sébastien Bohler, un ancien élève de l'École polytechnique, docteur en neurobiologie. Depuis 2001, il est journaliste au magazine "Pour la Science". Il participe à la création en 2002 de la revue Cerveau & P …

Hélène a 28 ans, elle est en formation continue pour valider, en 10 mois, un CAP Agricole de Soigneur d’équidés. Pour cela elle doit, chaque semaine en centre, intégrer une classe de jeunes apprentis de 16 à 19 ans qui eux font cela sur 2 ans. Ce jou …
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

méthodologie prise de notes

Memorya jeu documentaire scientifique sur la mémoire