Croissance personnelle (1/4)

Vous pouvez écouter, lire ou bien les deux en même temps, cet article en cliquant
sur ce bouton triangulaire > "play", ci-dessous.
J’ai créé ce blog dès 2010, puis c'est en février 2011 que j'ai commencé à partager, avec mes élèves, mes étudiants, mes apprenants tout âge confondu, ma croissance personnelle.
Petit à petit, c’est devenu une aventure à grande échelle grâce au phénomène, à croissance exponentielle, "Internet".
“Comme tous à l'origine, je suis un explorateur né, la curiosité face aux obstacles de la vie et la persévérance m’ont donné le ressort pour rebondir à 50 ans. En fait, une croissance personnelle qui ne s'arrête jamais.”
Je vous dévoile ici, une partie de ma croissance personnelle en quatre paliers décisifs.
Je suis marié et père de 3 enfants. Fils de parents artisans imprimeurs, la curiosité des savoirs reste toujours l’essence de mes actions… intacte comme au premier jour de mon existence.

Modèles et moteurs de ma curiosité

L’illusionnisme, les inventions, les grands hommes, voire visionnaires comme Léonard De Vinci, Thomas Edison, Jules Verne, restent pour moi des modèles d'excellence.
Les concepts orientaux et les arts martiaux représentent des passions (mon épouse est d’origine eurasienne, née d’une mère vietnamienne).
J’aime les sports en général et la musique depuis toujours.

Permettez-moi de vous conter cette petite histoire

Quatre paliers, marquant la vie d’un homme à la conquête de l’un de ses rêves d’enfant.

Plantons le décor

Tout se passait très bien à l’école primaire, avec une seconde place régulière, comme le célèbre Poulidor.
Malheureusement, au collège cela se dégrade par lassitude ou par manque de motivation. Cet individu a pourtant obtenu son Brevet des collèges juste avant ses 15 ans.  Mais le manque d’intérêt était surtout lié aux études, apprentissages trop lents et pour la plupart, dénué de sens.
Pourtant depuis tout petit, il se passionnait pour tout ce qui touchait aux constructions (mécanos), aux inventions comme Léonard de Vinci son plus grand héros, avant Jules Verne, Sherlock Holmes, Arsène Lupin, Mac Giver et Indiana Jones, beaucoup plus tard. 
Puis, dès l’âge de 12 ans, il rencontra un ami de la famille qui était prestidigitateur professionnel et qui l’initia aux techniques de l’illusion. Ce fut une révélation !
Un art de construire une certaine réalité, faire apparaître, faire disparaître et surtout canaliser le regard des autres ainsi que leurs pensées. Pourtant, ce n’était que chimère pour ses parents et le concret revenait très vite : études, travail et sécurité.
Jeune homme et fils d’artisans imprimeurs, il devient donc ouvrier dans les métiers du livre. Ses passions sont toujours croissantes pour la prestidigitation et l’illusion, le sport, la musique puis l’informatique. Ce qui lui manquait c'était des guides, des stratégies, des "raccourcis" pour se faciliter la vie.
Il se marie en 1981, à l’âge de 24 ans, il est alors ouvrier qualifié dans une imprimerie avec deux CAP en photogravure noir et couleur (déjà 9 années professionnelles).
Le déclic : le mariage et la venue d’un premier enfant - le jeune homme décide d’agir et d’étudier pour apporter du soutien à son épouse. Il ressent soudain le besoin de s’épanouir au niveau personnel et professionnel.
Indépendance pass - Crédit Flickr par Max Strzelecki

Palier 1 : Curiosité et l‘éternel rêve de l’indépendance

Durant les années 1980 et 81, il fait la connaissance des Éditions Godefroy (ouvrages sur la pensée positive et dynamique). Ce fut la nourriture de sa curiosité et la soif d'apprendre.
L'été 1986, après avoir étudié pendant 4 ans, le soir, les weekends et sur ses congés, il obtient un diplôme en Hygiénisme et Psycho-Relaxologie.
Le garçon ressourcé va étudier, pratiquer et voyager en France puis en Suisse pour préparer une formation de Sophropédagogue avec le Docteur Abrézol (formation lié à la communication pédagogique, sport-études et paramédical).
Ceci, tout en jouant “l’abeille” avec ses huit heures "ouvrières" quotidiennes. Il dévore et pratique de nombreux ouvrages, notamment ceux édités et distribués par Christian Godefroy…et autres auteurs célèbres comme le Professeur Robert Tocquet ou Alain Lieury (sur la mémoire, l’hypnose, la lecture rapide, et la communication).
A Nancy, il fait la connaissance de l’épouse de Marcel Rouet (célèbre dans le monde du corporel et de la diététique) et met en pratique les techniques de la relaxation psychosomatique.
Au cours des années 90 à 92,  il va même enseigner l’art de la communication et de la relaxation aux praticiens kinésithérapeutes du Centre de la Formation Hospitalière de Bordeaux II.
C’est là que les rencontres vont l’amener à intégrer bénévolement l’équipe de préparation mentale en Sport/Études de haut niveau. Des résultats surprenants à l’époque tant au niveau régional que national et même européen.
De fil en aiguille, il a la chance de participer à une formation d’entraîneur mental de haut-niveau appelée "Stratégie de la Réussite" conçue par Philippe Leclair (ex-champion du monde Cross Militaire) avec Guy Missoum (Docteur en psychologie, maître de conférences et consultant dans la psychologie de réussite dans les domaines du sport et de l’entreprise).
Mais à l’époque, le domaine paramédical ne lui permettait pas l’indépendance souhaitée. L’autodidacte qu’il était, avec pour seuls diplômes français (reconnus) un BEPC et deux CAP, ne pouvait pas, jusque là, obtenir le droit d’étudier dans les universités françaises.
Cependant, un évènement particulièrement dur en apparence va propulser, notre jeune homme devenu père de famille, vers une ascension sociale qui lui fera réaliser le premier pas vers l’un de ses rêves d’enfant.
Devenu responsable en photogravure numérique de l'étape "saisie et montage" de la célèbre édition des dictionnaires Larousse, il doit quitter son métier en 1991, par décision de la médecine du travail (un œil infirme), après presque 20 ans d’exercice.
Palais de la découverte - Crédit Flickr par VieDeGeek

Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir commenter !

Flux RSS des commentaires