Éducation : enquêtes PISA 2012

olivier-lejeune-expert-surdoue

Reconnaissance des végétaux

3 Clés, 2 Méthodes

Lors de mes premiers défis, interne à mon métier de formateur, j'utilisais juste les 3 clés de base de la mémoire :
  • l'imagination : la création d'images absurdes, loufoques, vivantes, colorées, pleines de sens...
  • l'association : celle des images-clés associées entre elles comme un petit train pour se souvenir à la fois du nom et d'un ordre personnalisé des Régions ciblées.
  • la localisation : pouvoir situer sur une carte les régions suivant un parcours personnel, réfléchi.
Aujourd'hui, je vais toujours utiliser ces trois clés de base ainsi que les saynètes (petites histoires). Par contre, pour cette activité, je vais ajouter la technique de l'itinéraire, celle du chemin de l'éléphant.

Classer et reconnaître des végétaux

Dans mon environnement : la formation agricole, le travail de mémorisation des végétaux est une partie pesante pour nos étudiants ou apprentis. Nous appelons ça la "Reco" (reconnaissance des végétaux).
Jardin botanique Henri Gaussen
Jardin botanique Henri Gaussen
crédit photo du Muséum de Toulouse

Comprendre, l'étape essentielle

Les ressources diversifiées : un ou plusieurs livres détaillés, des tableaux de classification de végétaux, l'environnement naturel, des professionnels, des vidéos etc.
Tout d’abord, il est nécessaire de clarifier l'objectif (simplifié), ce qui doit être mémorisé et ce qui n’est pas nécessaire de l’être.

Identifier et mémoriser 5 espèces de Conifères

Les Conifères comptent environ 550 espèces. J’en prendrai seulement 5 pour la méthode* :
5 especes 5922c
Coniferes

Objectif

Retenir les cinq espèces de conifères à l’aide de la méthode des lieux (itinéraire - Loci - Chemin des éléphants).

Etape 1

Tout d’abord imaginez un mot-clé-image (ou une action) pour chaque nouveau mot (sauf si l'image de l'objet est très concrète dans votre tête) mes exemples :
  • cône en fer (Conifères) ;
  • des lévriers (Genévriers) ;
  • pain (Pins) ;
  • sapin de noël (Sapins) ;
  • pin d'épices (Épicéas) ;
  • scie ou si près de...(Cyprès).

Etape 2

chemin elephant
Choisissez maintenant un lieu que vous connaissez très bien, pour commencer, votre appartement ou votre maison. Divisez ce lieu comme un itinéraire de bus (Méthode du chemin de l’éléphant). Pour cet exemple nous prendrons seulement les pièces. Rien ne vous empêchera, plus tard, de choisir plusieurs éléments de chaque pièce (conseil : éviter d'en prendre trop (5 à 7 maxi) dans chaque endroit et jamais le même objet).
Voici mon itinéraire (exemple), la Maison :
maison veg
  1. Le portail ;
  2. L’entrée ;
  3. Le couloir ;
  4. La cuisine ;
  5. La salle de bains :
  6. La chambre.
Vous avez besoin de 6 arrêts distincts (pour l’instant), comme souligné précédemment, vous pourrez toujours augmenter le nombre d’étapes, l’important sera de toujours conserver les mêmes et dans le même ordre.

Etape 3

portail 2e6a8
Les étapes sont toujours liées à un départ, soit ici 1 : le portail. (Mot clé, associé à la sonorité du mot Conifères : un Cône en fer comme portail)
1) J’imagine mon portail en forme de grand cône en fer pour accéder à ma maison ;
porte entree

2)
J’associe mon entrée avec la deuxième information qui est Genévriers, deux grands beaux lévriers sont de chaque côté de ma porte d’entrée.
couloir

3)
Pour le couloir et Pins, je l'imagine avec des dizaines de pains (des baguettes) de chaque côté, avec leur odeur.
cuisine 2e6a8

4)
Dans la cuisine, un énorme Sapin de Noël sur la table.

salle de bains

5)
Puis, c'est l'arrêt salle de bains pour les Épicéas (association pain d’épice). Ma baignoire remplie par une montagne de pain d’épice avec cette odeur particulière qui me rappelle mon enfance.
chambre

6)
Enfin dernier arrêt dans ma chambre à coucher avec les Cyprès. Et là, 4 arbres si près les uns des autres qu'ils forment les coins de mon lit.
arrets 5coniferes
Et maintenant pour permettre la trace de s'installer dans la mémoire à long terme, c'est la répétition (d'ici une heure puis demain et une fois par semaine...). Le voyage peut se poursuivre ainsi sans limite (pour des dizaines d'informations) sauf celle de notre imagination.

Identifier et mémoriser la famille des Liliacées*

tableau liliacees 0bbd4
Dans le cas présent, tout doit être retenu.
Quelle que soit la technique utilisée... 6 éléments de base sont nécessaires à l’augmentation de votre capacité de mémorisation : l’Observation – l’Imagination - l'Association – la Visualisation – la Localisation et la Répétition.
* Chaque mot doit être compris, évoqué avant d'entreprendre tout travail de mémorisation

L’objet à mémoriser, préparatifs

Pensez à l’ordre des éléments à mémoriser, bien anticiper le besoin de rappel suivant les consignes du professeur ou formateur. La famille sera en première position (un groupe comme un sac...), en deuxième position les composantes évocatrices des plantes (celles indiquées pour l’instant – mais rien ne vous empêchera, plus tard, d’en rajouter).
Pourquoi ? En fait, anticipez le rappel du souvenir (déclencheur), soit par l’entrée Famille, soit par les entrées observables concernées (fruit, plantes, fleurs, pistil et étamines).
1re Règle, ici : Localiser l’information - Identifier ses éléments (Ci-dessous à l'aide d'une carte mentale).
Choix de l’élément central à mémoriser (qui deviendra l’objet référent) Famille des Liliacées ; puis en ordre, toujours le même soit pour moi, partant de la gauche en poursuivant dans le sens des aiguilles d'une montre. (Carte Mentale et Mind Mapping)
Déterminer les mots clés pour chaque partie de la famille ; attribuer à chaque mot clé une image représentative de l’objet à retenir (elle peut être accompagnée d’un son, d'une odeur etc. (utiliser tous vos sens) ;
2e Règle : Imagination (Visualisation-Évocation) – Sensations
Réalisez une représentation de votre apprentissage, une carte mentale réflexe en fonction de vos goûts (j'ai pris un arbre mais j'aurais pu le faire avec un organigramme etc.).
liliacee
À partir de cette carte mentale vous n’avez plus qu’à réaliser une petite histoire ou un voyage imaginaire bien chargé en émotions et en sensations. Ainsi de suite pour chaque groupe d'éléments à mémoriser... et répéter, répéter...

Dans un autre article, je vous présenterai une autre méthode celle des intermédiaires pour mémoriser ce genre d'informations.
Souvenez-vous, ne me croyez pas sur parole testez plusieurs techniques, adaptez et personnalisez la vôtre !

Mémorisez ici avec la méthode du récit

Cette méthode, parmi d'autres est à tester. Certes, vous trouverez peut-être mon histoire tirée par les cheveux mais pour certains de mes apprenants (et c'est ce qui importe) elle est efficace. rappelez-vous que votre création sera toujours la meilleure pour votre mémoire.
Litalacets

Les Liliacées
= lit à lacets (image clé, loufoque pour laisser une réelle trace dans ma tête)

Mon Histoire
: dans un Lit à lacets, un énorme Fruit bouche Baie dort avec une Capsule sur la tête. Brusquement, il se Plante sur le lit en faisant de Petits hou ! "Houx" de surprise. Il boit alors un grand verre de Muscat et rit. Un peu chaud, il tombe du lit avec une hallucination et crie "Ail ! des Ours dans ma chambre". De peur, il Frétille avec une grosse Tulipe rouge à la main.
Ayant trop bu, il appelle d'autres Fleurs à son secours. Celles-ci ont des Feuilles habillées de barres parallèles, et décorées de pièces très colorées, d’un côté par 3 et de l’autre par 6. Elles sont guidées par un Mono, perché sur une côte qui leur donne la marche à suivre pour aider la tulipe rouge.
De là-haut, cet homme Piste-t-il l’eau (O) d'un verre (super grand et en fer) pour la jeune tulipe. Alors, il lui crie "Et ta mine saucisse!", ça va mieux ?
Et pensez à la stratégie Répétition (espacée) !
Voilà, je vous dis à la prochaine... ceci n'étant que des exemples, je reste à votre disposition.
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Éducation : enquêtes PISA 2012

olivier-lejeune-expert-surdoue