Mémoire facile et langues étrangères

La mémoire des formes par un dessinateur

"Sortir de sa zone de confort, c'est être acteur de sa vie. Y rester, c'est en être spectateur."
[Nanan-akassimandou]

Sortir de sa zone de confort

Tout comme moi, sachez dépasser votre zone de confort pour continuer à apprendre, donc apprendre à vivre !
Je vous raconte tout ça en vidéo (plus de 8 minutes avec moi, en fin d'article, ci-dessous). Oui ! J’ai fixé ce souvenir pour de futurs challenges, d’autres apprentissages qui sortent de mon ordinaire (ma zone de confort).
Patrick, hors zone de confort avec une Ferrari F 430 sur le circuit de Jean-Pierre Beltoise
Patrick, hors zone de confort avec une Ferrari F 430 sur le circuit de Jean-Pierre Beltoise
Le sport sous toutes ses formes me donnent souvent des frissons. Certains, dont j'ai toujours rêvé de pratiquer (d'essayer surtout), par craintes (physiques, financières, accès privilégiés etc.) je n'ai jamais oser franchir le pas. C'est la découverte de ma maladie génétique qui me pousse depuis quelques années vers de nombreux défis hors de ma zone de confort habituelle. Rien de tel pour s'apercevoir que l'on peut, si l'on veut.
Audi R8_Salon de Genève
Audi R8_Salon de Genève

Apprendre toute sa vie c’est ce qui permet de rester vivant

Mieux communiquer avec les autres, connaître d’autres horizons et différentes cultures vous permettent de développer vos réseaux "neuronaux" (mentaux).
Votre bibliothèque, véritable musée mental, s’enrichit et n’allez pas croire que vous ne pouvez plus apprendre… les seules limites sont celles que vous vous imposez par insouciance ou par ignorance.
Dépasser votre zone de confort pour rester debout… En classe et en conférence, j’aime à reprendre la métaphore du vélo :
“Tant que vous pédalez, vous restez en action, vous avancez vers votre objectif… Arrêtez et sans vos pieds (sans action) ou sans béquille vous tombez !... Apprendre c’est un moteur.”

Qui dit moteur dit motivation et apprendre c’est tout cela.

Oui, je suis un fan des films "James Bond 007" !
Aston Martin au salon de Genève 2011
Aston Martin au salon de Genève 2011
Pour ma part, ce sont les sports, la musique, les recherches en apprentissages, les neurosciences et les différentes lectures qui me poussent à dépasser mes limites, ma "zone de confort" (soit par les besoins du quotidien, soit par défis).
Depuis les années 2000, mon corps est l’un de mes challenges pour dépasser mon confort, ici, j’ai choisi un défi de jeunesse. Suite à ma découverte du salon de l'auto de Genève, en 2011, j'ai décidé de montrer à mon cerveau qu’il peut fonctionner comme une Ferrari (perception de la vitesse au volant d’un véhicule de plus de 200.000 euros… Avec assurance c’est quand même une responsabilité).
Ce n'est pas une FF mais une Ferrari F 430 que j'ai pu piloter sur le circuit de Jean-Pierre Beltoise, à Trappes près de Paris. Partagez avec moi ces quelques tours de piste à la découverte de mes sensations mal connues, hors de ma zone de confort.

Zone de confort panique ou apprentissage ?

Piloter une Ferrari, un défi réussi !
La motivation et apprendre, ce n’est pas simplement aller à l’école, ce sont toutes les actions de votre quotidien qui vous permettent une croissance personnelle presque illimitée. Vous dépasser, surtout votre zone de confort, par l'apprentissage guidé, vous motiver et garder votre objectif en ligne de mire.

Et vous quel serait votre défi pour dépasser votre zone de confort ?

Tout de bon,
merci pour vos commentaires.
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Mémoire facile et langues étrangères

La mémoire des formes par un dessinateur