cerveau-plus-grand-tresor-humain

cerveau-prisonnier-tresor-humain

Cerveaux, le bar est ouvert ! Respirez !

“La seule chose que je sache, c'est que je ne sais...rien” [Socrate]
Le sens de l’expression : "Aller prendre l’air !" représente-t-il pour vous quelque chose d’important ? Après 40 ans de pratique, la respiration abdominale et celle dite complète, est, je peux vous le dire, vraiment ce qui permet une gestion de votre énergie étonnante et tout en douceur.

Respirer c'est nourrir son cerveau

Une respiration complète, naturelle et régulière constitue un véritable capital santé. Elle nous est vitale. Elle m'a permis de maîtriser maintes fois mes douleurs, mes tensions, mes émotions, mais aussi ma concentration, la gestion de mes études. Bien sûr, non pas toujours à 100 % mais bien souvent à 90 % et de faire le plein d'énergie tout simplement au quotidien.
respirer parc
Crédit Flicker : Respiration par ElGeko

Notre cerveau pour bien fonctionner à besoin de beaucoup d’oxygène. En proportion de sa taille et de son poids c’est l’organe qui en consomme le plus. A lui tout seul, il consomme 20% de l’oxygène que l’on respire alors qu’il ne représente que 2% de notre poids.
Vous avez surement connu, à un moment donné : des baisses d’énergie, de la fatigue et lorsque vous travaillez… qu'il est difficile de rester concentré ! Pour peu que le lendemain vous soyez en examen ou en entretien. Mes étudiants me donnent tous leurs petits trucs (café, vitamines, fêtes, cigarettes etc.) mais tout cela n’agit vraiment en rien dans vos capacités à mémoriser, bien au contraire.
L’un des éléments essentiel à votre ordinateur biologique est bien l’oxygène. Votre état mental et physique en dépendent.
Nous sommes coupables de nos insuffisances, cet oxygène, il suffit de l’inspirer, le bar est ouvert ! Rappelons-nous que lors d’une simple inspiration ce n’est, environ, qu’un demi-litre d’air qui pénètre dans nos poumons. Air et non pas oxygène, pourtant le bar est ouvert, gratuitement ! Nous pourrions en inspirer beaucoup plus, consciemment. L'air sec est composé d'environ : 21 % de dioxygène, 78 % de di azote et 1 % d'autres gaz (principalement de l'argon, de dioxyde de carbone et de vapeur d'eau...).
bar oxygne
© Karin Lau - Fotolia

Les sportifs, quelle que soit la discipline, peuvent ainsi éviter les points de côté lors d'un effort physique ainsi que les étourdissements. Mais surtout, ils peuvent reprendre leur "sang-froid" en tout contexte, lorsque nécessaire. Et tout simplement du côté santé puis pédagogique, en tant que formateur, elle me permet une meilleure concentration et un retour au calme souvent nécessaire pour les apprentissages.

Voici une introduction à la respiration profonde

La 1re des Lois Fondamentales de la santé, de l’harmonie et de l’accomplissement de soi :
L'oxygénation, comme une vague sur l’océan, la respiration doit être profonde, fluide et égale. Une inspiration et une expiration de même durée sont nécessaires, silencieuses et ininterrompues (une personne stressée arrête souvent de respirer en profondeur). La respiration d'un bébé est parfaite, profonde et régulière. Le ventre est l’élément mouvant que l’on remarque en premier (en apparence car l’air n’y entre pas), puis ses côtes et sa poitrine.
La plupart des adultes, comme les jeunes, ne respirent qu'en utilisant la partie supérieure de leurs poumons. Leur poitrine se gonfle en haussant les épaules. La respiration se fait au niveau thoracique plutôt qu'abdominal. Cette respiration demande beaucoup plus d'énergie au corps et engendre des tensions musculaires. Sans en être conscients, bien des gens respirent trop vite, absorbent trop d'air sans en expirer assez, ou même oublient de respirer tellement ils sont stressé.
homme repos1
Tout d’abord, il est nécessaire de rappeler pourquoi la respiration ventrale est importante dans le processus respiratoire. À l’intérieur d’un poumon, chaque bronche se ramifie en tubes de plus en plus fins qui se terminent dans des sacs microscopiques appelés alvéoles pulmonaires. Ce sont les alvéoles qui font passer l’oxygène de l’air dans le sang. La plus grande partie d’entre elles se situent au bas des poumons sous les côtes flottantes d’où l’importance du travail de l’abdomen et celui du diaphragme. Enfin, ce processus permet un massage interne bénéfique.

Exercice pour rééduquer notre ventre à respirer

Tout d’abord, assurez-vous que vos vêtements sont assez amples et qu’il n’y ait pas de ceinture serrée. Munissez-vous d’un dictionnaire (attention pas une encyclopédie) ou d’un livre d’un certain poids.
Il est nécessaire de s’allonger sur le dos, cela peut être sur un lit mais aussi sur un sofa, un canapé etc. L’important est d’être à son aise, avec une certaine aisance pour vos deux bras, sans contrainte extérieure.
Allongé(e), prenez le livre préparé et placez-le sur votre ventre. Laissez vos deux mains reposer librement sur chacun de vos côtés, vous êtes bien et relâché(e).
Sans faire quoi que ce soit, observez simplement pendant quelques secondes, ce qui se passe avec votre respiration, au niveau du ventre et du livre. Vous localisez ainsi votre respiration et vous en prenez conscience.
Maintenant, vous allez concentrer cette respiration, uniquement sur le ventre.
homme repos2
Vous êtes donc dans cette position :
check mark green
Commencez par faire descendre le livre en expirant l’air de vos poumons et surtout de votre ventre, concentrez-vous sur votre bas-ventre, sans effort puis…
check mark green
Inspirez avec douceur par le nez en remplissant d’air la partie abdominale et la partie inférieure des poumons. Votre ventre devrait se gonfler et votre poitrine, rester immobile. (une main posée sur cette dernière peut vous aider, au départ)
check mark green
Expirez ensuite lentement, toujours par le nez, jusqu’à vider complètement votre ventre et le bas de vos poumons. Concentrez-vous sur les sons de votre respiration et la sensation d’apaisement ressentie. Toujours sans effort inutile tout dans le calme et la détente (un ballon de baudruche qui se dégonfle naturellement).
check mark green
Vous pouvez recommencer l’exercice jusqu’à vous sentir tout à fait régénéré et détendu(e).

Récapitulons

Avec le nez, vous effectuez de douces inspirations et expirations pour permettre au livre de se soulever et de redescendre sans résistance, sans effort. Au départ avec un rythme de 3 à 5 secondes en inspiration puis en expiration, pour augmenter au fil de votre rééducation et toujours sans forcer sur la tension ventrale.
Nez
© Torsten Schon – Fotolia

Objectif : préserver votre capital "énergie"

Le nez est l’un de nos "trésors", un élément vital de notre anatomie concernant la régénération de notre système énergétique. Constitutif d’un processus d’élimination pour rester en bonne santé. Comme me le rappelaient, chaque jour, mes professeurs d’hygiène naturelle, n’hésitez pas à prendre quelques instants, au quotidien, pour vous occupez de vous.

Autre pratique simple !

3.6.5 "La cohérence cardiaque"

La respiration, c'est simple, pratique, agréable, de plus un outil puissant et économique. Ici, la clé de cette méthode est "365"
  • 3 pour 3 fois par jour s’installer confortablement ;
  • 6 pour respirer 6 fois par minute ;
  • 5 pour une durée de 5 minutes.
Voici un des exercices de plus en plus réputé sur la "Cohérence Cardiaque" - La rosace de Florence Servan-Schreiber. Assis confortablement, le dos bien calé sur le dos d'une chaise et les pieds bien ancrés sur le sol (écart largeur d'épaules). Inspirez 4 à 5 secondes quand la rosace gonfle, très petit d'arrêt puis expirez 4 à 5 secondes quand elle se dégonfle. Faites cela pendant un cycle de 5 minutes, à pratiquer 3 fois par jour pour mettre le cœur en cohérence, se détendre, se clarifier les idées, prendre de meilleures décisions et renforcer votre système immunitaire.
Si le sujet vous interpelle, je vous en reparle dans cet article, spécialement dédié à la "Cohérence Cardiaque" et son utilisation dans l'enseignement, la formation et le développement personnel en général.

Application gratuite pour téléphone ou tablette

Ma Cohérence Cardiaque
Ma Cohérence Cardiaque

Articles à la Une

Voici la chronique d'un livre que j'apprécie beaucoup. L’auteur : John Medina est un biologiste moléculaire du développement et consultant chercheur. Il est reconnu comme l’un des plus grands neuroscientifiques de notre époque. Il enseigne au Départe …

Vous allez apprendre à mémoriser des chiffres, des cartes, des noms et des mots pour découvrir le monde fascinant des sports de la mémoire. Elle est aussi vieille que la démocratie antique : la méthode des loci, utilisée par les sénateurs romains et g …

Lors de mes premiers défis, interne à mon métier de formateur, j'utilisais juste les 3 clés de base de la mémoire : Aujourd'hui, je vais toujours utiliser ces trois clés de base ainsi que les saynètes (petites histoires). Par contre, pou …

Vos réactions (4)

Merci

par Fanekea , il y a 3 semaines

Votre conseil pour une bonne respiration m'a conduite à en faire l'exercice ce matin. J'en connaissais déjà la méthode mais c'est toujours bon d'être remotivée pour pratiquer. J'en profite pour vous demander pourquoi je ne parviens pas à télécharger les 7 fiches proposées en cadeau sur le cerveau et l'imagination. Merci de m'aider à les obtenir

par Liliane , il y a 2 ans

j'ai pratiqué la cohérence cardiaque avec plaisir et facilité, je continuerai. Il suffit d'être assis confortablement, on peut donc la faire n'importe où, à chaque fois qu'on en éprouve le besoin pour se détendre.

par Marie-yvonne , il y a 2 ans

Marie-Yvonne, l'objectif est bel et bien la facilité. En effet, la cohérence cardiaque fait partie de ces techniques utiles au quotidien !
Merci pour votre commentaire.

par Patrick , il y a 2 ans

Merci pour votre article. j'ai beaucoup aimé la phrase de vos professeurs d'hygiène.

par Christ , il y a 2 ans

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

cerveau-plus-grand-tresor-humain

cerveau-prisonnier-tresor-humain